La réponse de Mme Ventouri

A l'attention de M. Forni

Monsieur Forni,

Je me permets de vous écrire suite à vos déclarations  à mon sujet dans la presse de la semaine passée.

Si vos propos ont été correctement reportés, alors je souhaite vous faire part de mon grand étonnement.

En effet,  je ne suis pas sûre de bien comprendre comment vous pouvez comparer mon activité de professionnelle (qui était aussi le vôtre) avec celle d’un épicier qui vend des bananes, alors qu’il s’agit en fait de valider des ordonnances et d’attribuer des médicaments tout en contrôlant que le médecin ait pensé à tout.

Je pense plutôt que vous êtes en position de savoir mieux que Enza ainsi que  le journaliste, la réalité du métier. Vous savez également , qu'il y a une réelle pénurie de médecins à Genève et que les urgences ,tout comme les officines, sont totalement submergées pendant les gardes.

Vous savez aussi que vu mon emplacement au centre-ville, si je n'applique pas une majoration élevée, un plus grand nombre de personnes vont venir ici pour des achats ordinaires et retarder encore plus les ordonnances vraiment urgentes qui concernent les patients qui ont déjà attendu 4 ou 5 heures à l'hôpital.

Si je décide librement de pénaliser mon chiffre d’affaire pour mieux faire mon métier, c’est éthiquement très gratifiant. Mais j'aurai aussi pu appliquer 10chf de majoration, laisser des ordonnances en attente et m'enrichir.

En tant qu’ancien pharmacien indépendant, vous savez pertinemment quelles sont les difficultés actuelles et vous connaissez mon intégrité absolue. Vous devriez encore plus me soutenir, non pas comme membre puisque j'ai démissionné, mais au moins comme consœur, au lieu de faire ce genre de déclaration.

Compte tenu de ce qui précède, je vous saurais gré de bien vouloir vous abstenir de dénigrer vos confrères à l'avenir.

Dans l’intervalle, je vous adresse mes meilleures salutations.

Anastasia N. Ventouri
Pharmacie Nouvelle Sàrl
18,Bd Georges Favon
1204 Genève
Tèl.022-3297233 Fax.022-7814260