Conseils

Les conseils de votre Pharmacie Nouvelle à Plainpalais

ARRÊTER DE FUMER

Un petit guide pour arrêter de fumer

Presque tous ceux qui sont dépendants à la cigarette ont besoin de conseils pour les aider à arrêter de fumer. Très peu de personnes peuvent arrêter de fumer sans aucune forme d'aide ou de conseils. Il existe de nombreuses façons de cesser de fumer et avec un peu de préparation, de la patience et la puissance de l'esprit, vous pouvez facilement dire adieu à votre dépendance à la nicotine. 

- Prendre une décision ferme
La première étape pour arrêter de fumer consiste à être sûr que l’on veut vraiment arrêter de fumer. 

- S'en tenir à sa décision
Une fois que vous avez décidé d’arrêter de fumer, il faut trouver des moyens qui peuvent vous aider à respecter votre décision. De nombreux obstacles peuvent se présenter, tels que les pressions sociales, le stress, la dépression et d'autres symptômes de sevrage tabagique, mais si votre décision est ferme et définitive, il sera plus facile de tenir. 

- Soyez prepare au pire

Les symptômes de sevrage tels que la dépression, les sautes d'humeur, la colère, la fatigue constante et la faim, la perte de concentration et les envies de nicotine peuvent rendre très difficile l’arrêt de la cigarette. Soyez prêt à faire face à toutes sortes de problèmes dès le commencement afin de les affronter plus facilement. 


DEPRESSIONS

 
La dépression est un trouble mental caractérisé par des épisodes de baisse d'humeur accompagnée d'une faible estime de soi et d'une perte de plaisir ou d'intérêt dans des activités habituellement ressenties comme agréables par la personne. La dépression est une condition handicapante qui peut retentir sur le sommeil, l'alimentation et la santé en général avec notamment un risque de suicide, ainsi que sur la famille, la scolarité ou le travail. 

Les patients sont habituellement traités avec un médicament antidépresseur et, dans certains cas, suivent une psychothérapie. La durée de la dépression est grandement variable, pouvant aller d'un épisode unique de quelques semaines à une longue période d'épisodes dépressifs prolongés et répétés.  

Les causes qui ont pu être proposées incluent des facteurs psychologiques, psychosociaux, héréditaires, évolutionnistes et biologiques. L'utilisation à long terme et l'abus de certains médicaments et substances peuvent favoriser ou aggraver les symptômes dépressifs. Les psychothérapies peuvent se baser sur les théories de la personnalité, de la communication interpersonnelle, et de l'apprentissage. Les neurotransmetteurs de type monoaminergique comme la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine sont étudiés. 

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien


LA PEAU

La peau, un organe protecteur...
Il est difficile de se sentir bien dans sa peau quand celle-ci présente des imperfections. Réactions cutanées, petits boutons, rougeurs... La peau est le miroir de nos émotions. 
La peau, un organe protecteur... Les principales dermatoses Prévenir les maladies de peau Guérir par les traitements classiques Soigner sa dermatose au naturel Qui est concerné ? Les maladies de peau, parlons-en ! 
La peau est le plus vaste de nos organes : elle représente environ 1,73m² de surface et 15% de notre poids corporel. Elle est constituée de trois couches superposées : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Leur rôle est de protèger l’organisme des radiations solaires et de l’environnement. 
L’épiderme est composé de kératinocytes (couche cornée) et de mélanocytes (pigmentation). La strate germinative donne naissance à la couche cornée, la plus superficielle et la plus épaisse des couches de la peau. 
Le derme abrite les fibres collagènes ainsi que le follicule pileux. Son épaisseur varie en fonction de sa localisation. 
Quant à l’hypoderme, il contient des tissus adipeux (graisseux) et cellulaires. Il se situe en dessous du derme, lui-même situé en dessous de l’épiderme. 

Les principales dermatoses

  • La peau, un organe protecteur... Les principales dermatoses Prévenir les maladies de peau Guérir par les traitements classiques Soigner sa dermatose au naturel Qui est concerné ? Les maladies de peau, parlons-en ! 
  • L’acné concerne essentiellement les adolescents et se manifeste par des comédons (points noirs ou blancs), situés sur le visage et sur le haut du corps. 
  • L’herpès, couramment appelé « bouton de fièvre », est extrêmement contagieux et se distingue par un bouquet de vésicules situé le plus souvent autour des lèvres. 
  • Le psoriasis est une dermatose inflammatoire qui se caractérise par d'épaisses plaques et des squames blanches (lamelles de peau qui se détachent de l’épiderme). 
  • La rosacée se manifeste par des rougeurs permanentes et des vaisseaux dilatés, qui sont aussi des symptômes de la couperose. Des boutons peuvent également apparaître. 
  • Le vitiligo est une dermatose qui se distingue par l’apparition de taches blanches localisées sur les pieds, les mains, le visage, les lèvres ou toute autre partie du corps. 
  • Le zona, déclenché par le même virus que la varicelle, entraîne une éruption douloureuse de boutons sur tout le corps. 

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien


FATIGUE / INSOMNIE

L’apnée du sommeil
Il s’agit d’un trouble courant : on s’arrête momentanément de respirer pendant le sommeil (de 5 à 30 fois par heure). Résultat : vous êtes en dette de sommeil même si vous avez passé 8 heures dans votre lit. 

Pas assez d’hormones thyroïdiennes
La thyroïde est une petite glande logée à la base du cou. Elle contrôle entre autres la vitesse à laquelle les aliments sont convertis en énergie. Quand la thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones, on se sent fatigué et on grossit. 
 Un diabète ou prédiabète
Dans le diabète ou le prédiabète, le sucre issu de la digestion des aliments demeure dans le sang, au lieu d’être capté par les cellules pour être converti en énergie. Résultat : on peut se sentir fatigué par manque d’énergie disponible. 

Une fatigue permanente ou déclenchée par la consommation de certains aliments.Il s’agit le plus souvent du gluten, la principale protéine de certaines céréales : essentiellement blé, orge, seigle. 

Certains médicaments entraînent de la fatigue
Lorsqu'ils sont prescrits plus de 2 ou 3 mois. C’est le cas des IPP (prescrits dans le reflux gastro-oesophagien), des antihistaminiques surtout de première génération, des antidépresseurs comme le Prozac, des anxiolytiques, des corticostéroïdes, des antihypertenseurs, des diurétiques, des statines (traitement du cholestérol élevé), et de certains antibiotiques. 

Pour trouver des solutions, n'hésitez pas a contacter votre pharmacienne, si vous avez des questions, remplissez le formulaire ci-dessous.

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien

 


MAUX DE TÊTE 

Les céphalées représentent, ce que l'on dénomme en langage courant, « les maux de tête ». Céphalées : un des motifs de consultation les plus fréquents. 
Les céphalées ou maux de tête touchent au moins une fois dans sa vie la majorité des personnes. Les maux de tête touchant des millions de personnes dans le monde peuvent devenir un véritable handicap dans la vie quotidienne des personnes qui en sont victimes. 
Les femmes sont plus souvent sujettes aux maux de tête que les hommes. 
Les céphalées sont des manifestations fréquentes et très souvent banales. Plus de 95% des céphalées sont d'origine bénignes mais il est parfois nécessaire de rechercher la cause de certains maux de tête pouvant être provoquées par des pathologies plus importantes. Prendre l'avis d'un médecin ou de votre pharmacien. 

La fréquence des maux de tête, leur localisation, les signes qui les accompagnent mais également leur durée varient en fonction des diagnostics. 
Intensité des céphalées:Les céphalées peuvent être aigues ou modérées, ils peuvent être chroniques ou brutales, anciennes ou récentes. Elles peuvent évoluer sous forme de crises violentes puis disparaitre ou au contraire devenir permanentes. La localisation des céphalées peut considérablement varier selon chaque personne : Les céphalées peuvent se situer d'un côté du crane ou des 2 côtés. Elles peuvent atteindre une zone localisée ou l'ensemble du crâne. En savoir plus? 
Contactez votre pharmacienne, elle peux vous conseiller ou remplissez le formulaire, pour des renseignements.

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien


PERTE DE POIDS

Ne pas avoir des objectifs trop élevés et accepter une perte de poids moins spectaculaire
Ne pas envisager de perdre plus de 1 kilo par semaine
Adopter une alimentation variée
Ne pas sauter de repas et faire 3 repas par jour
Prendre une collation vers 17/18 heures
Avoir un fruit, une pomme par exemple, en permanence sur soi.
Ne pas se resservir et réduire les quantités
Prendre le temps de manger lentement
Manger moins salé : le sel augmente la sensation de faim.
Il est nécessaire de boire au minimum 1 litre à 1,5 litres d'eau par jour
Limiter les boissons alcoolisées et sucrées ils apportent trop de calories  

Manger à sa faimLa pratique d'un régime ne doit pas laisser sur sa faim au cours de la journée ou à la fin d'un repas. Le changement des mauvaises habitudes alimentaires doit être définitif. Augmenter les portions de fruits et légumes Il faut consommer au moins 5 fruits et légumes par jour, à chaque repas, en cas de petits creux, frais surgelés ou en conserve. Un vrai petit déjeuner doit apporter au moins 20 % de la ration calorique de la journée, ce qui est malheureusement loin d'être le cas de la majorité des personnes. 

Choix des alimentsConsommer plus de poisson, au minimum 2 à 3 fois par semaine Crudités et légumes sont conseillés à chaque repas Remplacer la viande ou le poisson par des oeufs ou du fromage à un repas Diminuer la quantité de certains aliments comme le chocolat, les gâteaux, les cacahouètes... 

S'autoriser des écartsS'autoriser des écarts, se faire plaisir, manger un bon repas de temps en temps reste indispensable : il suffit alors de récupérer au cours des repas suivants. 

Les petits trucsS'autoriser un carré de chocolat chaque jour pour éviter trop de frustrations. Manger des légumes verts qui contiennent des fibres et augmentent la sensation de satiété. Préférer les crudités aux charcuteries : consommer de grandes quantités de crudités car elles sont très peu énergétiques, calment la faim et contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux. Faire attention aux assaisonnements (beurre, huile, mayonnaise). Cuisiner avec des aromates et des épices pour donner davantage de gout aux plats. Essayer d'autres modes de cuissons, comme la vapeur, le four, les grillades. Ne pas supprimer le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre, les légumes secs, ils contiennent de l'amidon et des fibres qui calment les sensations de faim. 

Pratiquer une activité physique régulièreLe sport participe à la stabilisation du poids et répartit la masse musculaire permettant ainsi une modification de la silhouette tout en modifiant sa silhouette. Pratiquer au minimum 2 à 3 séances de 30 à 40 minutes de sport par semaine. Faire des exercices de gymnastique, du jogging, de la marche, natation, vélo. Effectuer une activité physique de façon régulière...et progressive. Prendre l'avis du médecin en cas de surpoids important en raison des risques articulaires ou cardio-vasculaires. 

Consulter votre pharmacienL'aide d'un pharmacien, ou d'un médecin nutritionniste peut aider tous ceux qui veulent perdre des kilos et leur éviter certaines erreurs. 

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien


PROBLÈME DU DOS

80% de la population sont ou seront touchés par le mal de dos. Pour 10% d’entre eux, cela est même invalidant. Or, il existe différents moyens de soulager ces maux, et surtout des les prévenir. Lombalgie, lumbago, sciatique, hernie... Conseils pour ménager son dos et diminuer les douleurs. 

Tout d’abord, il est nécessaire d’adopter, dans toutes les tâches de la vie quotidienne, des postures adaptées. 

Il est aussi nécessaire de renforcer sa masse musculaire. Cela doit aider le dos à faire face aux « chocs » qu’il peut subir. Mais attention, mieux vaut se faire conseiller par un spécialiste afin de développer ses muscles de manière équilibrée dans tout le dos. La natation est également conseillée car elle sollicite et muscle tout le corps. 

D’autre part, les kinésithérapeutes et ostéopathes peuvent être d’une aide précieuse. De même, une étude sur la pratique du yoga a montré les effets bénéfiques de cette activité sur le mal de dos, notamment lorsqu’il est dû au stress. 

Quand le mal de dos est installé ou qu’il arrive brusquement, il y a plusieurs possibilités pour le soulager. Pour calmer la douleur, plusieurs traitements sont disponibles : antalgiques (aspirine, paracétamol), anti-inflammatoires, décontracturants musculaires. Il faut tout de même demander conseil à son médecin ou à son pharmacien. L’application locale d’une pommade ou d’un gel peut également compléter le traitement. 

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien

 


TROUBLES DIGESTIFS

Reflux Acides - Quoi manger ?
Les aliments qu'il faut privilégier sont ceux qui augmentent la pression sur le sphincter oesophagien, pouvant éviter ainsi le reflux. Les aliments riches en protéines sont ceux qu'il faut consommer. Les viandes Les volailles, comme la dinde et le poulet en enlevant la peau. Les poissons frais et congelés ainsi que les sardines Les fromages maigres et les produits laitiers écrémés. 

Aliments à éviter
La majorité des aliments riches en matière grasse sont déconseillés car ils diminuent la puissance du sphincter oesophagien, favorisant ainsi le reflux Le lait entier, le chocolat, les épices et aromates, les agrumes, la menthe, les oignons, les charcuteries sont déconseillés.  

Les traitements
Il existe une multitude de médicaments à base de plantes aux propriétés cholagogue (Substance facilitant l'évacuation de la bile) La bile participe à la digestion des graisses, elle est stockée dans la vésicule biliaire. La plupart des médicaments à envisager en cas de troubles intestinaux sont en vente libre. Demandez conseil à votre pharmacien qui vous proposera le médicament le plus adapté à votre cas. Mais n'oubliez pas que si les symptômes persistent malgré le traitement, la visite chez le médecin sera indispensable.

Ne négligé pas votre capital santé et demandé conseil à votre pharmacien


BILAN DE SANTE

Cliquez ici pour demander un bilan de santé

Conseil


Remplissez ce formulaire pour effectuer une demande de conseil.

A bientôt !

Envoyer